Stop au traitement inégalitaire de la qualité de l’air

23 mars 2022 

Six des sept écoles les plus polluées de Grenoble, auxquelles s'ajoute le lycée Champollion, le sont car le trafic a été reporté donc concentré sur la rue Hoche, le Bd Gambetta, le cours Jean-Jaurès, la rue Lesdiguières, les rues attenantes. Sont concernés plus de 4000 élèves, et des milliers de riverains. Rouvrir la voie de bus du Bd Agutte-Sembat, dans le sens Sud-Nord, n’est pas revenir au boulevard d’avant le réaménagement et mettrait fin à cinq années d’inégalités dans la qualité de l’air au centre-ville.

L’Union des Habitants du Centre-Ville et l’union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche ont lancé un appel au maire de Grenoble qui, ayant repris le pouvoir de règlementation de la circulation, est en pleine capacité d’ajuster le plan de circulation de 2017 pour préserver sans inégalités la santé des enfants, de ses administrés et concitoyens.

Une lettre-communiqué a suivi cet appel dans les média, et le renvoi aux calendes grecques par deux adjoints au maire. Adressée au maire de Grenoble, au président de la Métro, au vice-président de la Métro en charge de la voirie, à la presse, elle confirme la demande et l’urgence d’une solution.

CLIQUER ICI pour lire la lettre-communiqué

À LIRE DANS LA PRESSE ÉCRITE : articles de Place Gre'net et du Dauphiné Libéré

À ÉCOUTER : le journal de France Bleu Isère du 15 mars 2022