Résultat du vote pour les fontaines : assez bien, peut mieux faire.

4 septembre 2022 

4825 personnes ont voté au budget participatif. Avec seulement 278 voix de plus que les 1555 suffrages qu’il a récoltés, notre projet de remise en eau des fontaines patrimoniales serait passé. Un petit supplément de mobilisation aurait suffi, il est très regrettable qu’il ne se soit pas manifesté. C’est ainsi que ce qui pouvait être une belle réussite se termine en déception.

Le projet était certes particulièrement ambitieux puisqu’il nécessitait 380 000 €, c’est-à-dire presque la moitié du budget total de 800 000 €. C’est pourquoi il lui fallait terminer très haut dans l’applaudimètre, sous peine de laisser la place à d’autres projets moins bien classés. Et c’est aussi cela qui s’est malheureusement passé.

Au-delà des chiffres, l’initiative de l’UHCV représentante des habitants du centre-ville, que les média ont largement relayée, avait également pour but d’appeler l’attention des élus sur la nécessité de lancer un plan pluriannuel pour les fontaines de Grenoble, alors que 17 seulement sur 40 sont en fonctionnement et qu’une étude du CNRS a montré que notre ville est celle où l’exposition aux îlots de chaleur est la plus forte (hors Paris).

Voilà qui est fait. Espérons donc que nos belles fontaines retrouveront vie rapidement, c’est là tout ce que nous voulons !

COMPLÉMENTS D’INFORMATION :

Ces articles du Dauphiné Libéré donnent tous les chiffres et posent la question de la représentativité du budget participatif, sachant que le nombre de votants est faible et que c’est un employé de la mairie qui a décroché les deux premières places :

Ces liens renvoient à deux des interviews auxquelles nous étions :

Ces liens rappellent les précédents billets d’information sur ce sujet :