la souffrance du patrimoine religieux

24 février 2020 

La dégradation des édifices religieux, qui sont des éléments de premier plan du patrimoine de Grenoble, est sous les yeux de tout le monde mais pour faire bouger les choses il fallait que ce soit dit.

C’est « Patrimoine et Développement » qui a lancé la première alerte, début septembre 2019, à propos du clocher de l’église Saint Louis où poussent des arbres qui menacent l’édifice et la sécurité.

Cette initiative a été suivie trois mois plus tard d’une tribune libre plus large et très documentée sur le site d’information place Gre’net, écrite par un ingénieur passionné d’histoire et membre de l’académie delphinale, qui a ensuite interpellé les candidats à l’élection municipale sur ce sujet.

Notre Union de Quartier salue ces actions et veut participer à l’information des habitants, raison pour laquelle nous les relayons sur notre site.