Lettre au Maire à propos du bien commun

27 juin 2021 

En attendant la réponse à notre lettre, ci-dessous sa reproduction.


Monsieur le Maire de Grenoble.

Nous sollicitons votre éclairage sur la notion de bien commun à Grenoble, quand en certains lieux la totalité de l’espace public est en quelque sorte privatisé.

Nous demandons depuis longtemps l’application d’une limite à la densité des terrasses. En voyez-vous la nécessité et comment pourriez-vous concrètement intervenir à ce sujet pour qu’il y ait un équilibre ?

Nous venons en effet d’être avisés d’une mutation de terrasse, quasi certaine, sur une place minuscule et déjà littéralement envahie par les terrasses. 

Nous disons avisés plutôt qu’interrogés car, sauf rarissimes exceptions qui confirment la règle, nous n’avons pour ainsi dire jamais vu la municipalité refuser une mutation ou une création de terrasse ces dernières années. On pourrait dire que c’est automatique tant c’est systématique.

Merci de nous expliquer le fondement de votre démarche car nous sommes interpellés par les habitants, notamment sur cette place, qui subissent des niveaux de nuisances sonores excessifs et parfois même insupportables. La tranquillité et la santé sont en jeu. Le bruit est la nuisance n°1 selon les français. Dans ce contexte, nous ne comprenons pas que la privatisation de l’espace public soit accrue là où l’équilibre est déjà rompu.

En vous remerciant d’avance pour vos réponses à ces questions, au nom des habitants du quartier auxquels nous les relayerons.

En l’attente, veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l'assurance de notre considération distinguée.

Le 27 juin 2021, le CA de l'UHCV